30 octobre 2005

 

L'abbé Pierre, grain à moudre de la propagande idéologique.

Le dossier de l'Express sur l'aveu de l'abbé Pierre est-il un article de journaliste ou un tract de propagande ?

L'abbé Pierre, en prenant position sur des sujets aussi polémiques, court le risque de se faire récupérer. Par exemple, considérer l'abbé Pierre comme une voix qualifiée sur des problèmes de théologie est une tentation idéologique à laquelle Jacqueline Rémy ne résiste pas. Or, si l'abbé Pierre est justement connu, c'est pour sa préocuppation sociale ; pas pour sa maîtrise du réalisme thomiste ou sa connaissance approfondie des Pères de l'Eglise.
Pourquoi le célibat serait-il une obligation, se demande-t-il. La question est-elle à chercher dans l'air du temps et le sentimentalisme nihiliste qui tient lieu de réflexion à la plupart de nos contemporains ? Il le semble, puisque "la crise des vocations" et le très moderne "pourquoi pas ?" paraît suffire à envisager la question.
Mais tout ce qui contribue à détruire l'Eglise est bon à prendre. Aussi, l'abbé Pierre n'émet-il pas une "opinion", quand il s'avoue à l'écoute des couples homosexuels. Non. Il "couche par écrit quelques vérités". Je propose à Jacqueline Rémy de se documenter sur le sens catholique de la "vérité", elle pourrait avoir quelques surprises. Une telle ignorance confine à la mauvaise volonté. Il est particulièrement amusant de constater que la chute de l'article oppose l'abbé Pierre "un homme aussi aimé des Francais, plébiscité par les sondages" à la "hiérarchie catholique" empêtrée dans ses "contradictions face aux affaires du sexe". C'est là que la volonté de nuire est patente, par la tournure des phrases et l'angle de la chute. Jacqueline Rémy n'informe pas, elle utilise un prêtre malade et fatigué pour servir son idéologie.

Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?