29 mai 2005

 

Les amours présidentielles réunies par le fait du prince ?



On apprend ce matin avec une joie sans mélange que Nicolas et Cécilia aurait dîné ensemble vendredi soir, sous l'égide de leur grand ami Juan Carlos.

Le scénario s'est déroulé un peu trop vite pour que le peuple français aille féliciter son futur président d'avoir reconquis le coeur de sa femme en allant voter un OUI massif et populaire les pieds en fleur et la bouche en coeur, d'autant que l'issue du drame n'est pas plus sûr que la victoire du NON ce soir.

Cela dit, l'image du mari blessé qui réussit à surmonter ces épreuves de coeur pour séduire sa femme une nouvelle fois pourra peser dans la construction de son image : il a, malgré les fuites, bien maîtrisé sa communication de crise, tout en trouvant dans cette péripétie un moyen élégant de s'éclipser de la dernière ligne droite de la campagne.

Quant aux suivis médias, il est particulièrement intéressant : après une première vague d'articles dans la lignée "mon voisin en parle, donc je fais un papier", sur un sujet potentiellement croustillant, qui conjugue peine de coeur, futur président et couple médiatique, les journalistes ont réalisé que l'affaire pouvait être sérieuse et qu'ils convenaient donc, étant donné la personnalité de Nicolas S. et les enjeux qui gravitent autour de sa position politique, de ne plus en parler. Le coup d'arrêt de vendredi est particulièrement visible sur la page de Google Actualités "sarkozy", puisqu'on y voit disparaître les articles négatifs après le 27 mai.


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?