31 mai 2005

 

Erreur de casting ? Dur de la feuille ou mou d'en bas ?

Quelqu'un a-t-il averti Chirac que 54,6 % est le score du NON ???

... cà, l'impulsion nouvelle ?
Là-dessus je suis d'accord avec Errata, ca vaut bien une petite rigolade !

Dominique de Villepin est né le 14 novembre 1953, à Rabat (Maroc)
Biographie
Licence ès lettres et en droit
Diplôme de l’Institut d’études politiques
Ancien élève de l’Ecole nationale d’administration (promotion Voltaire)
Nommé et titularisé Secrétaire des Affaires étrangères : 1er juin 1980.
Ministère des Affaires étrangères (Affaires africaines et malgaches) 1980-1981, Affaires africaines et malgaches et Centre d’analyse et de Prévision 1981-1984.
Premier Secrétaire à l’Ambassade de France à Washington 1984-1987, Deuxième Conseiller au même poste 1987-1989.
Deuxième Conseiller à l’Ambassade de France à New Delhi 1989-1990, Premier Conseiller au même poste 1990-1992.
Ministère des Affaires étrangères (Affaires africaines et malgaches), directeur adjoint 1992-1993
Ministère des Affaires étrangères : Directeur de cabinet du ministre 1993-1995
Secrétaire général de la présidence de la République, mai 1995 - mai 2002
Ministre des Affaires étrangères, mai 2002 - mars 2004

Comments:
Cher Oso,

Je suis surpris par le ton du titre de ce message. Je ressens une certaine forme d'ironie qui n'est pourtant vraiment pas à propos. A moins qu'il ne s'agisse plus simplement que d'une grossière erreur d'analyse de votre part quant au sens du NON de dimanche dernier. Je suis désolé de vous contredire mais il me semble, au contraire, que Chirac a parfaitement entendu le message de son peuple : plus d'aristocratie (Machin truc much de chepakoi de Villepin), moins de démocratie (il a brillamment échappé à toute élection), plus de technocratie (n'est-il pas un des meilleurs éléments de l'ENA ?), plus d'Europe sociale (n'oublions pas avec quel brio notre ami Dominique a défendu le traité), moins de proximité (Au moins, Domi ne passe pas son temps à caresser le cul des vaches !)... Bref, Dominique de Villepin est le premier ministre idéal pour tous ces salauds de pauvres et de chômeurs qui ont voté Non. L'homme de la situation pour sortir de la crise !

Bruno
 
Il faut s'incliner devant la justesse de votre analyse, Bruno, et convenir de la parfaite adéquation du Galouzeau avec le peuple français qui, jusqu'à preuve du contraire, et malgré qu'il sent un peu des pieds, qu'il boit du gros rouge et qu'il fait des blagues de goût variable, est souverain. La finesse et la délicatesse de l'aède aux mains d'albâtre (pensez qu'on ne va tout de même pas se salir dans la glèbe d'un suffrage populaire) saura, nous en sommes surs, mener le peuple de France aux lendemains qui chantent !
Allez, on parie... juillet ? septembre ? :-)
 
Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?