11 février 2005

 

Le grave problème de l'illettrisme...

On pourrait croire, au lu de cette transcription d'une chronique RTL, que la radio semble manquer d'un minimum d'exigence linguistique pour le recrutement de ses chroniqueurs.
Extraits :
"...peut-on pour autant vraiment croire que le Pape va pouvoir de nouveau exercer ses fonctions ?
...il a 84 ans, il a survécu à un attentat auquel d'autres, moins robustes, n'auraient pas survécu.
...c'est finalement lui, personnellement, ayant regardé les dossiers, qui a tranché en faveur de Mgr Vingt-Trois.
...et çà, c'est la pire des solutions.
...un Pape ne peut renoncer, s'il le souhaite. Ça ne s'est pas passé depuis extrêmement longtemps.

...Et c'est dommage parce que les qualités exceptionnelles qui ont fait de lui un grand Pape sont celles qui maintenant vont faire un Pape qui nous attristera. "

Du français qu'un élève de seconde saurait corriger, une syntaxe à faire pleurer Castaldi, un salmigondis informe d'une langue qui sait être la plus claire du monde.

On aimerait pouvoir vous donner le nom du pigiste en faute. Mais on ne dira pas que c'est Alain Duhamel, pour éviter de lui faire du tort...

Sur le fond de l'article, qui concerne l'évidemment obligatoire démission du pape, la conclusion n'étonne personne.
"Alors, si vous allez au bout de votre raisonnement (de notre raisonnement ? du sien devrait-il dire !), il devrait donc démissionner."
Si M. Duhamel s'était un peu renseigné, il saurait qu'un pape ne démissionne pas, puisqu'il ne peut présenter sa démission à aucun supérieur. Il peut renoncer à sa charge, cependant. Ce que voudraient la majeure partie de démocrates-chrétiens mous et informes. Ce qu'ils disent vouloir du moins, car ils préféreraient en fait une issue plus radicale.
Qu'on laisse cet homme aller jusqu'au bout de son calvaire, qu'on lui laisse jusqu'au bout porter les dites qualités qui seraient celles qui nous attristeraient après avoir fait de lui un grand Pape (c'est à dire, en clair, "soyez persévérants, mais quand c'est trop dur pour nous, arrêtez vous plutôt"), pas question bien sur.

Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?